En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ils permettent d’améliorer la navigation sur le site et adapter le contenu en mesurant le nombre de visites En savoir plus J'ai compris

lld mdd lyon

 

  • 15-12-2017
    Reprendre une entreprise titulaire d’autorisations administratives et de contrats publics : le tout est-il librement cessible ? Un nouvel article de Maxime SENO, avocat associé du bureau de...
  • 14-12-2017
    Intervention de Frédéric Jacquemart à la CCI de Nice Dans le cadre du tour de France de la reprise et de la transmission d'entreprise, organisépar le magazine Reprendre & Transmettre,...
  • 30-11-2017
    LLC et Associés primé à Lyon par Le Monde du Droit et l'AFJE Le 22 novembre dernier, le groupe LLC et Associés a été une nouvelle fois primé au Palmarès des avocats organisé à Lyon par Le...
  • 13-11-2017
    Intervention du Cabinet LLC et Associés de Fréjus sur les ordonnances Macron Vendredi 10 novembre, intervention du Cabinet LLC et Associés aux côtés de l'Union patronale du Var en plein cour de...
  • 13-11-2017
    Rencontre et débat autour des problématiques des entreprises du bâtiment et des travaux publics Vendredi 10 novembre, Grégory Marchesini, Mayriabel Kerjan et Ségolène Tuloup ont participé,...

Jui
27

Parution du livre blanc GDPR mené en étroite collaboration avec Hiscox

Romain Waiss Moreau, avocat associé au bureau de Paris a collaboré étroitement avec l’assureur HISCOX pour rédiger ce livre blanc pragmatique.

Pourquoi un tel ouvrage ?

Le règlement européen sur la protection des données personnelles (GDPR) a été adopté le 4 mai dernier, obligeant ainsi l’ensemble des acteurs mettant en œuvre des traitements de données à caractère personnel à prévoir une mise en conformité de leurs process internes avant le 25 mai 2018.

Une telle obligation représente un enjeu de taille, notamment compte tenu de la nouvelle logique d’accountability infusant ce texte, selon laquelle les traitements de données devront impérativement être conformes aux exigences réglementaires dès l’instant où ils seront mis en œuvre.

Mais surtout, et c’est un risque majeur, les traitements non conformes pourront être limités voire suspendus, et des sanctions financières s’élevant jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires mondial de la structure pourront être prononcées.

 

Accédez directement à ce livre blanc en cliquant sur ce lien